Espace membres
CB, intégrateur d'innovation
Créé en 1984, CB a depuis toujours intégré les innovations technologiques au paiement par carte pour lui conférer toujours plus d'ergonomie, de valeur et de sécurité.

Faits

PRODUITS ET SERVICES CB : UNE GAMME QUI S’ÉLARGIT

CB conçoit des produits et services que ses membres (les banques) personnalisent pour ensuite les proposer à leurs clients :

-> Les titulaires de carte (en tant que consommateurs et/ou salariés d'une entreprise ou agents d'une administration pour les frais professionnels) ;

-> Les commerçants qui acceptent ces paiements par carte (également les professions libérales, les administrations,...).

 

Les banques peuvent ainsi offrir une grande diversité de produits dans un cadre concurrentiel. Au-delà des services de paiement, il existe d’autres grandes catégories de produits et services CB, et cette gamme s’élargit progressivement au fil des innovations et des besoins en termes d’usage. CB déploie également son expertise pour analyser le marché des moyens de paiement et proposer à ses membres des éclairages (formations, études) adaptés à leurs besoins.

La fonction de paiement constitue l’une des raisons d’être de la carte CB. Elle est universelle, et peuvent y être associés des services fournis par les banques et proposés à leurs clients (titulaires de cartes ou commerçants).

 

Le paiement, par tout type de carte nécessite trois étapes : l’autorisation le cas échéant, la compensation et le règlement. Le paiement est le socle de tous les services CB. Il s’agit aussi bien des paiements donnés en présence physique du porteur (dits "paiements de proximité") avec ou sans contact, que des ordres de paiements donnés à distance, en l’absence physique du porteur (exemple Internet, courrier ou téléphone).

 

Pour le confort des utilisateurs et/ou de la réalité d’usage, des fonctionnalités existent d’ores et déjà pour répondre à ces situations spécifiques.

Par exemple :

 

  • Le commerçant a la possibilité de rembourser totalement ou partiellement un achat préalablement réglé par carte bancaire CB.
  • Il est possible de réaliser de la conversion de devises au point de vente pour que le porteur paie directement dans la devise de son choix (avec application du taux de change en vigueur). C’est cette même valeur de conversion qui apparaîtra sur son relevé périodique d’opérations.
  • Le paiement échelonné est enclenché conventionnellement au moment de l’achat et permet d’étaler un paiement en 3 échéances sur 90 jours maximum (Respect de la Loi Scrivener).
  • Pour les achats dont le montant n’est pas connu avant la finalisation du service (distribution automatique de carburant, publiphonie, location de voiture, …), il existe des solutions spécifiques conçues pour ajuster le paiement au montant de la prestation fournie.

 

CB prévoit chaque jour de nouvelles solutions au service des utilisateurs. Ces évolutions sont portées à la fois par les besoins du marché ou les initiatives de certains acteurs. Il peut s’agir par exemple :

 

  • Du paiement de personne à personne (P2P) qui permettra à terme de réaliser du paiement par carte entre particuliers. Cette évolution s’inscrit dans le déploiement des téléphones mobiles qui pourrait permettre d’envisager des paiements par carte sans utiliser le support plastique habituel.

OBTENIR DES ESPÈCES

 

Soit auprès des guichets des banques, soit le plus souvent auprès des Distributeurs Automatiques de Billets (DAB) ou des Gestionnaires Automatiques de Banque (GAB).
Quelle que soit la banque du porteur, celui-ci peut retirer des espèces auprès de n’importe quel DAB/GAB CB. Il y a aujourd’hui plus de 50 000 distributeurs de billets en France, soit en moyenne au moins un par commune.

 

 

RÉALISER DES TRANSFERTS DE FONDS ÉLECTRONIQUES VERS UN ÉTABLISSEMENT DE PAIEMENT OU DE CRÉDIT POUR, PAR EXEMPLE, ALIMENTER UN SERVICE DE TYPE "E-WALLET" (PORTEFEUILLE NUMÉRIQUE)

 

Il s’agit de versements de fonds depuis la carte bancaire vers un compte dont le bénéficiaire est un établissement de paiement ou de crédit.
Les fonds ainsi transférés sont ensuite utilisables dans les conditions définies par l’établissement qui détient le compte pour une utilisation ultérieure possible : monnaie électronique, droit de tirage, créance sur l’intermédiaire.

 

 

UTILISER SA CARTE BANCAIRE CB POUR OBTENIR LA LIVRAISON D’UN BIEN OU D’UN SERVICE

 

Chez certains commerces, il est possible d’obtenir la livraison du service commandé grâce à sa carte utilisée à distance, en insérant dans un automate cette carte qui a servi à donner l’ordre de paiement.

CB poursuit une politique active de recherche et développement orientée vers le marché, afin de nourrir sa politique d’innovation. Dans ce contexte, CB accompagne les initiatives de ses membres pour tester des solutions innovantes, et s’implique dans des projets collaboratifs dont le coût est mutualisé entre les membres d’un consortium.

 

Ces projets reposent sur un réseau de partenaires, fournisseurs de services, industriels, académiques et acteurs de la recherche, et sont rendus possibles en particulier par l’intermédiaire des pôles de compétitivité. Ils visent à définir des produits innovants, utilisables dans un contexte d’interopérabilité et disponibles pour toute la communauté CB.

 

CB est membre fondateur du Pôle TES (Transactions Electroniques Sécurisées), et membre des pôles Systematic (Systèmes et Technologies de l’Information et de la Communication) et Cap Digital (Contenus et services numériques).

 

NOUVEAU : Payer par carte en payant avec son doigt !

 

Aujourd’hui, dans sa vie privée et sa vie professionnelle, il n’est pas rare de devoir gérer plus d’une dizaine de codes confidentiels. Qui ne s’est jamais retrouvé confronté à l’oubli momentané d’un de ses codes ? Le temps était venu d’innover...

 

 

Communiqué de presse du 24 octobre 2012

Dossier de presse

 

Les études CB sont faites en compte propre ou en partenariat avec des institutions statistiques ou universitaires. Elles sont à disposition des membres CB et pour partie diffusées à l’occasion de conférences, d’interviews dans les medias,...

 

Ces études quantitatives et qualitatives ciblent notamment :

 

  • Les parts de marché des produits CB 
  • Les profils de détention et d’utilisation des cartes bancaires par rapport aux autres moyens de paiement 
  • Le niveau de satisfaction des porteurs 
  • La pénétration sectorielle des cartes : par montant, par canal de distribution,...
Betatilt