Intégrateur d'innovation

Paiement à distance

Les ventes en ligne progressent chaque année avec des rythmes de croissance à 2 chiffres.

CB propose un large portefeuille de solutions pour répondre à l’ensemble des besoins des clients et des consommateurs.

Qu’est-ce que le paiement à distance ?

Il est utilisé dans le cadre d’une vente à distance (appelée VAD).

Une vente à distance est une opération commerciale qui permet à un e-commerçant de vendre un produit à un acheteur sans que ce dernier soit physiquement présent :

  • par un site marchand e-commerce (via ordinateur, smartphone, tablette, objet connecté, …),
  • par courrier,
  • par téléphone.

Le règlement par carte bancaire, via la page de paiement du e-commerçant, est généralement le mode de paiement le plus largement utilisé mais il existe aussi d’autres solutions comme le paiement par wallet (portefeuille électronique), ou la saisie manuelle sur TPE par le commerçant (dans le cas notamment de réservation ou commande par téléphone).

 2 types de cas d’usage existent

  • Les paiements initiés par les porteurs : c’est-à-dire, tous les cas où le client est présent au moment de l’achat, de la commande, de la réservation, de la souscription à un abonnement, etc ;
  • Les paiements initiés par les commerçants : c’est-à-dire, tous les cas dans lesquels le client n’est pas présent au déclenchement du paiement (ex. échéances d’abonnements ou paiements échelonnés, factures complémentaires, etc).

CB met en place de nombreuses actions afin de contenir et faire baisser la fraude e-commerce, et ainsi créer un climat de confiance durable pour les clients et les commerçants. Ces actions passent notamment, de manière préventive, par une meilleure utilisation de l’authentification forte et des outils d’analyse du risque.

Les RTS sur l’authentification forte (voir encadré ci-dessous), qui découlent de la Directive révisée sur les Services de Paiement, poursuivent le même objectif de réduction de la fraude dans tous les environnements, et en particulier en e-commerce.

ZOOM SUR… L’entrée en vigueur du RTS de la DSP2 (14 septembre 2019)

Dans la perspective de l’entrée en vigueur, le 14 septembre 2019, des nouvelles règles de sécurité de la Directive européenne sur les Services de Paiement révisée (DSP2), les enjeux sont de taille avec un marché qui a atteint en France, en 2018, près de 100 Milliards d’euros (*) et pèse pour une part croissante dans la consommation des ménages.

L’ensemble des acteurs du e-commerce espère que les nouvelles exigences ne vont pas complexifier le parcours d’achat des clients. Cette réglementation européenne qui vise la protection des consommateurs doit se conjuguer avec des enjeux majeurs : accompagner le développement du e-/m- commerce et renforcer les moyens de lutte contre la fraude.

Quels impacts prévisibles pour le paiement par carte en e-/m- commerce ?

Dans le cadre du Conseil Consultatif du Commerce CB, les e-commerçants, les banques membres et CB ont étudié les textes relatifs à l’authentification forte (RTS SCA). Ils en ont mesuré les conséquences et ont livré leurs conclusions dans un position paper, conclusions qui permettent une mise en œuvre sereine pour toutes les parties prenantes tout en répondant aux objectifs fondamentaux de cette nouvelle réglementation.

Ce position paper éclaire les méthodes d’authentification, le périmètre de l’authentification forte, les exemptions ainsi que les points clés de la nouvelle réglementation.

>> Téléchargez de Position Paper

Dans le cadre de cette règlementation, CB a développé un nouveau service de sécurisation et de fluidification des paiements CB en e-commerce.

Logo FAST'R

>> En savoir plus sur FAST’R by CB

FAST’R by CB capitalise aussi sur la confiance forte que les consommateurs accordent à la marque CB. Le logo « paiement sécurisé CB » affiché sur les pages d’authentification et les pages de paiement des commerçants, a été validé par les consommateurs. Il est le symbole du bon déroulement sécuritaire de leur transaction CB.

Logo Paiement sécurisé